Saturday, July 4, 2009

Bretagne/Brittany : Finistère (Cornouaille) - Le Pays Bigouden

Le Pays Bigouden (Ar Vro Vigoudenn en breton) est une micro-région dans le département actuel du Finistère, localisée au Sud-Ouest de la ville de Quimper dans l'ancienne Cornouaille (Kernev en breton, Cornugallia en latin) autour de la ville de Pont-l'Abbé (Pont-'n Abad en breton). La langue vernaculaire du Pays Bigouden est le breton dans sa variante cornouaillaise : les patronymes sélectionnés sont donc intégralement bretons (Keravec, Kerdranvat, Nedelec, Yannic, ...) et choisis pour leur caractère local.

Pays Bigouden (Ar Vro Vigoudenn in the Breton language) is a little region in the modern département of Finistère, located in the SW of the town of Quimper in former Cornwall (Kernev in Breton, Cornugalliain Latin) around the city of Pont-l'Abbé (Pont-'n Abad in Breton). The vernacular language of Pays Bigouden is a local form of Breton named "Cornouaillais" : consequently surnames that were selected are integrally Breton (Keravec, Kerdranvat, Nedelec, Yannic, ...) and were chosen according to their autochtonous character.




  • Echantillon représentatif / Sample :

Taille réelle / Full Scale


  • Analyse anthropologique sommaire / Brief anthropological analysis :

Il est très malaisé de diviser la population en types : d'une part, tous présentent un air de famille, d'autre part c'est assez artificiel car ces types ne sont jamais que des idéaux abstraits. Tout cela est un peu pédant.

Dividing the population into types is quite uneasy : on the one hand, they all share a family likeness, on the ther hand it's quite artificial as types are just abstract ideals. It's all a bit pedantic.


- Type 1 : Brun, leptomorphique, moyennement robuste
~ Atlanto-Méditerranéen

Dark, leptomorphic, moderately robust
~ Atlanto-Mediterranean


Il s'agit du type le plus commun sur toute la façade atlantique française en probable continuité avec les Iles Britanniques et la côte cantabrique.

This is the main type in the whole French Atlantic shore in likely continuity with the British Isles and the Cantabrian Coast.


Une variante plus robuste / A more robust variant :



Ce type présente des affinités surprenantes avec certains habitants de la péninsule ibérique, notamment au Portugal.

This type exhibits surprising affinities with some modern Iberians, particularly Portuguese people.



- Type 2 : Pigmentation intermédiaire, visage rond et massif
~ Alpinide

Intermediate pigmentation, round-headed
~ Alpinid



Ce type doit être à l'origine du mythe autour des Bigoudens qui seraient des descendants de tribus mongoles. In fine, il ne s'agit que d'yeux un peu bridés.

This type must be the reason why Bigouden people have been said to be the descendants of Mongol tribes. Ultimately, it's just about slanted eyes.



- Type 3 : Pigmentation claire, leptomorphique
~ Atlantide

Light pigmented, leptomorphic
~ Atlantid


C'est un phénotype assez fréquent dans les Iles Britanniques. En fin de compte, il ne s'agit que d'une version moins pigmentée du type 1. Selon les régions de Bretagne, le type 3 va dominer sur le type 1. En Pays Bigouden, les habitants sont majoritairement assez bruns.

Quite Brit-looking. Actually it's just a light version of Type 1. Depending on the regions of Brittany, Type 3 will be more prevalent than Type 1 or not. In Pays Bigouden, people are in majority quite dark.



A mon avis, les deux individus suivants sont très représentatifs d'un phénotype que l'on pourrait dire "breton", notamment chez l'homme qui accuse des traits ethniques bretons très prononcés, tels qu'ils étaient caricaturés à Paris.

In my opinion, the following two individuals are quite representative of what we could label the "Breton" looks, particularly the man who visibly exhibits very ethnic Breton traits (as they were caricatured in Paris).


  • Morphotypes finaux / Final morphotypes :

9 comments:

  1. Le dernier individu de l'échantillonnage type1 m'apparait clairement métisse.

    Le stéréotype du breton le plus répandu dans le SE est la "face de crêpe" :)
    Quelqu'un avec un visage très rond, de larges pommettes et des yeux en fente.

    ReplyDelete
  2. J'en doute : les yeux ont l'air d'être plutôt gris-vert, certains traits secondaires (dont le nez) rapprochent l'individu du type 2, les lèvres pleines sont un trait de la façade atlantique. Je pense que l'éclairage est trompeur. De toute façon, c'est un type physique que l'on retrouve en abondance en Bretagne bretonnante.

    ReplyDelete
  3. I'm surprised at the high number of unibrows among the french... I thought only the Spaniards had a great percentage of eyebrow concurrency...

    ReplyDelete
  4. Bonjour

    Je vous parle en tant que nord finisterien (des villages cotiers, du Conquet à l'AberWrach).
    Les traits communs les plus remarquables sont les yeux bleu mais surtout bleu gris, une stature trapue, une taille haute à moyenne, des oreilles larges et legerement decollées, un nez legerement retroussé (en breton, c'est tellement commun que l'on a un nom pour cela, on dit un nez "touign".
    Lee Marvin, acteur americain, illustre parfaitement ce type :
    http://a33.idata.over-blog.com/600x462/3/01/25/75/WESTERN-21/LEE-MARVIN-anniv.jpg

    Le second morphotype dans le finistère nord est plus brun. On a coutume de lier cela à l'arrivée de rescapés de la défaite de la Grande armada mais également de commercants maritimes portugais et espagnols.

    ReplyDelete
    Replies
    1. Bonjour,
      Je rejoins votre commentaire par mes observations, que ce soit sur ma famille ou la population du coin en général il est vrai que ce sont des traits physiques qui ressortent souvent.

      Delete
  5. "A mon avis, les deux individus suivants sont très représentatifs d'un phénotype que l'on pourrait dire "breton", notamment chez l'homme qui accuse des traits ethniques bretons très prononcés, tels qu'ils étaient caricaturés à Paris."

    L'homme n'est pas très representatif des bretons qu'on rencontre au quotidien, en tout cas sur les côtes. j'ai croisé ce morphotype plutot dans les terres, du coté de Loudéac.

    ReplyDelete
  6. A quoi ça sert cette anthropologie sinon que de différencier, classer par groupe? C'est ce qui servit à l'ethnisme et au racisme au cours du siècle passé. Dans certains pays on en subit encore les conséquences d'ailleurs(je pense à l'Afrique et aux anthropologues qui servirent la doctrine du colonialisme. Ex: le Rwanda!).

    Et puis arrivent les commentaires... tiens, celui ci est pas mal dans le style: "de toute façon, c'est le type de physique que l'on retrouve en abondance en Bretagne bretonnante"...
    Que dire face à tant de bêtises? Pleurer, se mettre en colère ou en rire??!
    Il y a juste à dire que l'anthropologie n'est pas à placer entre les mains des masses. L'Histoire nous le prouve bien.
    Merci.

    ReplyDelete
    Replies
    1. entièrement d'accord.

      Delete
  7. http://www.breizh.net/identity/galleg/complexification-de-la-relation-entre-identites-et-territoires.htm

    Lisez ceci

    ReplyDelete

J'ai choisi de laisser les commentaires ouverts. Cependant vous perdrez votre temps à me sermonner et à me traiter de fasciste (ce que je ne suis vraiment pas) : je vous prie de lire mon introduction qui saura vous rassurer quant à mes intentions. Dans l'amateurisme le plus complet, je n'agis que dans un but de connaissance. Je comprendrai aisément que vous ne partagiez pas mon intérêt pour l'histoire du peuplement du monde, abstenez-vous de vous donner facilement bonne conscience sur le dos d'un travail qui se veut avant tout documentaire et humble.

I've chosen to let people comment freely on my posts. Nevertheless, you'll lose your time taunting me and calling me a fascist (which I'm really not) : I pray you to read my introduction which will reassure that my intentions genuinely aim at achieving amateurish knowledge. I understand that you may not share my passion for the history of the peopling of the World, just don't let me know as clear conscience gained by bashing a humble documentary work is useless.

http://anthrofrance.blogspot.com/2009/05/introduction.html