Tuesday, September 29, 2009

Bitche/Bitscherland : Moselle (Lorraine)

Le Pays de Bitche est un pays de la Lorraine germanophone (le francique rhénan y est la langue vernaculaire) aux confins de l'Alsace. Il constitue la partie nord-vosgienne de l'ancien duché de Lorraine. Bien qu'anciennement partie intégrante de la cité celte des Médiomatriques dont la capitale était Divodurum (aujourd'hui Metz), ce qui deviendra la seigneurie de Bitche parvint à échapper à l'emprise lorraine jusqu'au XVIème siècle. Comme tout le département de la Moselle, le pays de Bitche fut allemand de 1870 à 1919.

Bitscherland is an entity of German-speaking Lorraine (Rhenish Franconian is the vernacular language) near the border with Alsace. This is the North-Vosgian part of the former duchy of Lorraine. Even though it used to be part of the Celtic civitas of the Mediomatrici whose capital was Divodurum (modern Metz), what will become the seigneury of Bitche managed to escape Lorrain influence up to the XVIth century. Just like the whole departement of Moselle, Bitscherland was German from 1870 to 1919.



  • Echantillon représentatif / Sample :
Taille réelle / Full Scale


  • Analyse anthropologique sommaire / Brief anthropological analysis :

- Type 1 :
Clair, yeux bleus, brachymorphique, petit nez, yeux distancés, menton proéminent,
~ Alpin/Subnordique

Light, blue eyes, brachymorphic, little nose, distanced eyes, prominent chin
~ Alpinoid/Subnordid




Version plus robuste (très "germanique") / More robust variant (very "Germanic-looking") :


Version plus foncée et plus rare, plus ou moins leptomorphe / Darker and rare variant, more or less leptomorphic :




- Type 2 :
Clair, yeux bleus, leptomorphique, long nez, yeux rapprochés, menton anguleux
~ Nordique

Light, blue eyes, leptomorphic, long nose, close set eyes, angular chin
~ Nordid



- Type 3 : Le type le plus fréquent est un intermédiaire entre les deux idéaux-types définis précédemment.
~ Alpino-Nordique

The most common type is inbetween Types 1 & 2.
~ Alpino-Nordid




  • Morphotypes finaux / Final morphotypes :

4 comments:

  1. Bonjour,

    Je crois que vous allez mélanger un nombre de gens avec vos appellations.

    Vous dites que :

    Le type 1 est Alpin/Subnordique (Je suis d’accords au premier coup d’œil).

    Le type 2 est Nordique (Je suis totalement d’accord avec vous).

    Le type 3 est Alpino-Nordique (Je suis perdu rendu ici).


    Ensuite, je me suis remis à lire au complet votre exposé sur la Lorraine dès le début et j’ai pris la peine de souligner se que vous avez dit « un intermédiaire entre les deux idéaux-types définis précédemment » mais en oubliant vos appellations.

    Voici mon opinion :

    Le type 1 est subnordique plutôt alpin (subnordid rather alpinid)

    Le type 2 est nordique (nordid)

    Le type 3 est subnordique (subnordid)


    Un autre petit commentaire sur la première photo à gauche du type 1 plus robuste (très « germanique »). Je crois que cet homme est un mélange d’alpinid (La forme visible du crâne me donne cette impression.) et de Dalo-falid (Les traits du visage comme son front et sa bouche me portent à croire cela.).

    http://www.theapricity.com/snpa/rg-dalofalid.htm

    Dites-moi ce que vous en pensez!

    ReplyDelete
  2. Je dis le premier type subnordique parce qu'en fait, c'est ainsi que l'anthropologie française appelle tout ce qui est blond et brachycéphale. Je ne pense pas que l'anthropologie anglo-saxonne userait ainsi du terme de subnordique, en fait il s'agit simplement d'une variante localisée que l'on dit pudiquement "alpinoïde" pour ne pas se mouiller (le suffixe -oïde indiquant que nous ne sommes pas en face d'un alpin caractérisé, qui de toute manière est brun).

    Pour le second type, j'ai dit nordique au sens large du terme, certains raffineraient en parlant peut-être de "Keltic-Nordic" dont je ne comprends pas la définition bien changeante entre auteurs (à mes yeux, le Keltic-Nordid anglais n'est qu'un Atlanto-Med dinarisé et dépigmenté). Ce que je peux dire, c'est que ce type a à mes yeux quelque chose de "belge".

    Pour ce qui est du troisième type, difficile de masquer qu'il s'agit d'une rubrique fourre-tout destinée à y placer les individus qui ne collent pas tout à fait aux autres types. Mon avis au fond, c'est qu'il serait tout aussi honnête de le dire simple variante du type 1, seulement plus leptomorphique. Dans ce cas précis, je suis d'accord avec votre proposition à savoir que si l'on dit du premier type qu'il est alpin/SN, alors ce troisième type sera SN.

    Les variantes plus robustes du type 1 seraient dans un contexte nord-européen classifiées à part, probablement sous l'étiquette de Dalo-Faelid. La variété des appellations pour les types du monde germanique est immense. Mais dans ce contexte mosellan où les deux individus mis en évidence sont quand même assez "marginaux" dans l'ensemble plus typiquement alpin, il m'a semblé plus convenable de ramener ces deux individus au premier type, tout en indiquant leur caractère "germanique" très marqué, bien conscient cependant du manque de pertinence d'un tel terme.

    ReplyDelete
  3. Personnellement je ne sais pas ce que veulent dire les termes leptomorphique, subnordique ou dalo-falid, mais je comprends très bien la démarche d'Heraus quand il isole les deux individus "germaniques" de l'échantillon.
    Il serait plus intuitif et approprié de parler de types locaux ou régionaux (mosellan, lorrain, etc, dans ce cas particulier) me semble-t-il, en tout cas ce serait plus clair pour la majorité des gens, à mon humble avis.

    ReplyDelete
  4. Pour moi le Keltic Nordid est l’intermédiaire entre le Norid (Dinaroid dépigmenté et avec de faibles traits nordique.) et le Hallstatt Nordid (Le nordique de type scandinave ou allemand si on veut.)

    Types nordiques centraux :

    Hallstatt Nordid (Pensez aux Suédois, aux Allemands du nord… Nous pourrions dire aussi qu’il est presque obligatoire qu’ils soient blonds.)

    Keltic Nordid (Nez légèrement dinaroid, leptomorphique , tête mesocéphalique et ils habitent principalement les îles Britanniques, l’Irlande et sur l’Europe continentale ils sont du Benelux jusqu’à la Suisse. Fréquent de voir des roux dans ce type ou des taches de rousseurs mêmes si ce n’est pas préalable.)

    Type nordique périphérique :

    Norid (Nez fortement dinaroid, leptomorphique moins évident à déceler, tête brachycéphalique et habite principalement l’Autriche jusqu’au nord de la France.)

    Type non-nordique :

    Dinarid (Pensez aux Serbes, Croates…)

    Donc comme vous le voyez ce n’est pas évident et le Norid et le Keltic Nordid se croisent proches du Rhin.

    Si vous voulez savoir mon opinion sur votre type 2 nordique : Il est un mélange d’un peu de tout, mais ils sont les trois candidats les plus nordiques (Si nous excluons les subnordiques) de votre exposé sur la Lorraine.

    Le premier homme est Atlantid.

    Le second homme est Norid avec une petite pincée de Cro-Magnoïde.

    Le troisième homme est Keltic Nordid.

    ReplyDelete

J'ai choisi de laisser les commentaires ouverts. Cependant vous perdrez votre temps à me sermonner et à me traiter de fasciste (ce que je ne suis vraiment pas) : je vous prie de lire mon introduction qui saura vous rassurer quant à mes intentions. Dans l'amateurisme le plus complet, je n'agis que dans un but de connaissance. Je comprendrai aisément que vous ne partagiez pas mon intérêt pour l'histoire du peuplement du monde, abstenez-vous de vous donner facilement bonne conscience sur le dos d'un travail qui se veut avant tout documentaire et humble.

I've chosen to let people comment freely on my posts. Nevertheless, you'll lose your time taunting me and calling me a fascist (which I'm really not) : I pray you to read my introduction which will reassure that my intentions genuinely aim at achieving amateurish knowledge. I understand that you may not share my passion for the history of the peopling of the World, just don't let me know as clear conscience gained by bashing a humble documentary work is useless.

http://anthrofrance.blogspot.com/2009/05/introduction.html