Monday, September 7, 2009

Valenciennes : Nord (Hainaut)

Le Hainaut a été en partie conquis par Louis XIV : l'ancien comté se situe désormais à cheval sur la Belgique et la France. La capitale du Hainaut français est Valenciennes et sa langue vernaculaire est le picard, dit populairement ch'ti (une des caractéristiques du picard est l'absence de mutation c>ch, ce qui se retrouve dans les patronymes autochtones : Ducarne, Boucot, ...). Au Nord, la région de Valenciennes est voisine de la Flandre romanophone autour de Lille et à l'Ouest de l'Artois.

Parts of Hainaut were captured by Louis XIV : the former county is now shared between Belgium and France. The capital of French Hainaut is Valenciennes ; its vernacular language is Picard, colloquially known as Ch'ti (one of the many characteristics of Picard is the absence of the c>ch mutation which can be noticed on autochtonous surnames : Ducarne, Boucot, ...). The region of Valenciennes is bordering Romance-speaking Flanders around Lille in the North and Artois in the West.




  • Echantillon représentatif / Sample :
Taille réelle / Full Scale

  • Analyse anthropologique sommaire / Brief anthropological analysis :

- Type 1 :
Moyennement brun, brachymorphique, nez petit et implanté bas parfois concave, yeux rapprochés
~ Alpin

Midly dark, brachymorphic, little and low-rooted nose (nearly concave), close set eyes
~ Alpinid



Nez plus épaté / Flatter nose (~Borreby) :

Les deux individus suivants pourraient être néerlandais mais ce sont les deux seuls présentant de telles affinités avec le monde néerlandophone (les phénotypes à "tête de cheval" - cf Brel - des Flamands sont absents par exemple).

The following two individuals are Dutch-looking but they're the only two ones with such affinities with the Dutch-speaking World (horse-looking phenotypes like Brel are absent for instance).


- Type 2 : Blond, pigmentation claire, yeux clairs, plus ou moins leptomorphique mais brachycéphale, nez long et convexe implanté haut
~ Dinaro-nordique

Blonde, light pigmentation, light eyes, more or less leptomorphic but brachycephalic, long and convex high-rooted nose
~ Dinaro-nordid


Remarquez les nez / Notice the noses :


Variante plus robuste / Stronger-built variant :



- Type archétypique "ch'ti" : mélange diffus de plusieurs caractéristiques.

Archetypal "Ch'ti" type : a diffuxe mix of many characteristics.



  • Morphotypes finaux / Final morphotypes :

3 comments:

  1. Très intéressant ce blog. Je crois que vous êtes le premier en la matière qui publie en français et qui étudie les "genres" de France. Bonne initiative de publier à la fois dans la langue anglaise. Cela permettra aux anglophones ou autres européens d'enfin découvrir la variété du peuple français.

    Peut-être devriez-vous publier un très long poste qui serait un glossaire. C’est d’ailleurs peut-être votre idée dès que vous aurez terminé d’avoir compilé des échantillons sur l’ensemble du territoire français. (Exemple mettre des photos de Français qui sont : nordid, alpinid, cro-magnonid, dinarid, mediterranid… et les mixtures : subnordid, norid, atlandid, borreby, atlanto-méditerranéen, keltic nordid…) J’aimerai bien voir votre démonstration et votre capacité à distinguer Alpinid, Nordid, Subnordid et le Galatian Type. Continuez votre bon travail.

    Ps : Vous appelez le type 2 : Dinaro-nordique. Je croyais qu’on utiliser le thème « Norid ». Est-ce pour faciliter la lecture ou est-ce parce que vous n’aimez pas tous ces noms pour les genres dérivés?

    ReplyDelete
  2. Merci pour vos remarques. Et je ne peux que tomber d'accord avec vous : le manque de curiosité à l'égard du peuple français et l'ignorance de sa diversité sont assez dommageables. D'une part en France où s'intéresser à de telles thématiques anodines paraît absurde, d'autre part dans le monde entier pour qui les Français sont tous des sosies de Max Linder, pull rayé noir et blanc, moustache à la Raul Julia. Ce faible intérêt s'explique également par la finalisation de l'unification de la France après-guerre : la mobilité intérieure française est désormais très forte, les vieilles identifications provinciales cèdent le pas face aux structures modernes technocratiques, bref il n'y plus en France que des Français. Etrange paradoxe mais c'est bien la première fois de l'Histoire.

    Pour ce qui est des termes techniques, ils sont ici une concession à un certain public assez féru d'anthropologie classique : je ne les indique qu'à titre falcutatif, par souci de lisibilité, par peur de ne pas être suffisamment rigoureux mais leur valeur ajoutée est assez faible et je crois que des montages photographiques suffisent généralement. En effet, il n'existe pas de terminologie qui fasse l'unanimité : l'anthropologie française par exemple n'a jamais fait que distinguer grosso-modo 4 types selon deux critères : pigmentation et taille du crâne (d'où alpin/subnordique/méditerranéen/nordique). Si l'on compare avec le raffinement des types nord-européens des auteurs anglo-saxons, c'est peu, mais c'est aussi suffisamment opérationnel.

    D'autre part, le peu de crédit que j'accorde à la terminologie classique vient également de l'importance que je donne aux traits secondaires qui me semblent plus aptes pour distinguer des traits de famille. A la vérité, je crois illusoire de reconstituer des types "dynamiques" à l'aide de l'analyse d'une situation "statique" : concrètement, je ne crois pas qu'il soit possible de dire grand chose du passé en constatant la diversité contemporaine d'une région donnée, sauf à noter la proportion plus ou moins grande de certains traits parmi les habitants autochtones.

    Pour ce qui est du point précis que vous souleviez, on a coutume en effet de dire "norique" un individu que l'on identifie comme "dinaro-nordique". Mais là encore, la terminologie est floue, selon les auteurs, on trouvera du "Keltic-Nordid", "dinaricized Nordid, ...". Autant de termes vagues et pompeux avec pour seule base une simple photographie, souvent pour dire seulement que les personnes sont plutôt blondes et claires de peau, avec un nez convexe ...

    Au plaisir de lire vos commentaires, n'hésitez absolument pas à me corriger.

    ReplyDelete
  3. Vous colportez une idéologie (les prétendues "races") basée sur une suite d'erreurs et de non-prise en compte de la réalité.
    Les personnes dont vous avez pris la photo habitent probablement dans le Nord de la France (dont je suis originaire), mais vous omettez de prendre en compte le fait que jamais les populations ne se sont définitivement fixées sur une seule et même terre. Le paysan voyageait, les commerçants (et notamment les Flammands) bougeaient de villes en villes et suite aux invasions anglaises, espagnoles, françaises, les déplacements de populations pendant les guerres, les invasions allemandes en 14 et en 40, etc. les populations françaises (et notamment dans le Nord de la France) ont toujours été "mixées" génétiquement.
    De sorte que les différents attributs que vous avez pris ici et là sur des individus (gros nez par exemple) sont le fruit du "hasard génétique" plus que les signes distinctifs d'une race. D'ailleurs, je serais bien curieux de voir les frères et sœurs de ces personnes pour constater avec vous que ces autres individus sont différents (et pourtant du même sang).
    En conclusion, une particularité physique n'est pas une caractéristique de "race" mais un simple hasard génétique.

    ReplyDelete

J'ai choisi de laisser les commentaires ouverts. Cependant vous perdrez votre temps à me sermonner et à me traiter de fasciste (ce que je ne suis vraiment pas) : je vous prie de lire mon introduction qui saura vous rassurer quant à mes intentions. Dans l'amateurisme le plus complet, je n'agis que dans un but de connaissance. Je comprendrai aisément que vous ne partagiez pas mon intérêt pour l'histoire du peuplement du monde, abstenez-vous de vous donner facilement bonne conscience sur le dos d'un travail qui se veut avant tout documentaire et humble.

I've chosen to let people comment freely on my posts. Nevertheless, you'll lose your time taunting me and calling me a fascist (which I'm really not) : I pray you to read my introduction which will reassure that my intentions genuinely aim at achieving amateurish knowledge. I understand that you may not share my passion for the history of the peopling of the World, just don't let me know as clear conscience gained by bashing a humble documentary work is useless.

http://anthrofrance.blogspot.com/2009/05/introduction.html