Sunday, October 25, 2009

Cap Sizun : Finistère (Bretagne)

Extrémité occidentale de la Cornouaille, le Cap Sizun est un petit pays côtier anciennement peuplé , comme toute la Cornouaille, par l'obscure tribu celte des Osismes. La langue vernaculaire y est le breton cornouillais et la toponymie est bretonne. Les théories toponymiques récentes tendent à redonner leur place aux interprétations descriptives : on voit désormais dans Beuzec le breton beuz (=buis), dans Plouhinec le breton plou (=paroisse) et ethin (=ajonc) mais les formations hagiotoponymiques ne sont pas absentes pour autant.

The westernmost extremity of Cornouaille, Cap Sizun is a little coastal region formerly inhabited - like the remainder of Cornouaille - by the obscure Celtic tribe of the Osismii. The vernacular language is Breton in its Cornouaillais variant and toponymy is Breton as well. Modern toponymical theories tend to renew with descriptive interpretations : Beuzec is now interpretated as a derivate of Breton beuz (=boxwood), Plouhinec is Breton plou (=parish) and ethin (=gorse bush), yet hagiotoponymical formations are not absent.




  • Echantillon représentatif / Sample :
Taille réelle / Full Scale


  • Analyse anthropologique sommaire / Brief anthropological analysis :

- Type 1 :
Brun, plus ou moins leptomorphique, nez implanté bas, yeux rapprochés, menton carré
~ Atlanto-Méditerranéen

Dark, more or less leptomorphic, little and low-rooted nose rather, close set eyes, squared chin
~ Atlanto-Mediterranean



C'est véritablement le type ethnique ouest-breton qui rappelle de manière surprenante certains types physiques portugais. Il est illustré aujourd'hui en France par le politicien breton Benoit Hamon. De manière assez classique, une variante dépigmentée peut être observée qui n'en est pas moins très bretonne : pour m'être rendu sur place, je confirme la prédominance de ce type physique "atlantide" chez la plupart des habitants autochtones.

This is the main West Breton ethnic type which surprisingly reminds us of some Portuguese physical types. Nowadays, Breton politician Benoit Hamon illustrates that subtype. As expected, a depigmented and not less Breton-looking variant can be found : since I went to that place, I can testify that this "Atlantid" physical type is quite predominant amongst the locals.



Certains individus ont une allure assez britannique / Some individuals are quite British-looking :



- Type 2 :
Brun, brachymorphique, petit nez retroussé, yeux presque bridés, pommettes hautes
~ Alpin

Dark, brachymorphic, little turned-up nose, pseudo-slanting eyes, high cheekbones
~ Alpinoid


Ce type est probablement à l'origine des mythes autour des origines asiatiques des Bretons occidentaux. Il me semble cependant être plutôt dominant en Vannetais voisin (golfe du Morbihan), nous verrons si cela se confirme.

This type is probably the reason behind myths about the Asian origins of Wester Bretons. Yet, in my opinion, this type dominated in neighbouring Vannetais (modern Morbihan), we'll later if I'm right.

Version plus claire / Lighter variant :


  • Morphotypes finaux / Final morphotypes :

4 comments:

  1. Hehe, now you can retrieve your threads http://anthroforum.com/forumdisplay.php?f=20


    Kadu

    ReplyDelete
  2. Site très très interessant, continuez c'est une belle initiative...

    les critiques viennent de gens qui, pour masquer leur manque de culture et de curiosité, avancent avec le masque de la "tolérance" et de "l'anti racisme"...

    leur lacheté les empêcher de conserver leur patrimoine...

    ReplyDelete
  3. Effectivement encore un beau travail : Du point de vue de la pigmentation les Bretons sont souvent plus "foncés" en tout cas bruns que l'on en croit. Beddoe, anthropologiste Britannique avait au 19 e siècle réalisé une étude de 240 personnes (hommes et femmes) de la région de Quimper. Et celà corrobore votre étude ici. Il n'a fait que des mesures du phénotype du point de vue de la pigmentation. Et le résultat montrait plus de 70 % de cheveux foncés (bruns + noirs), le reste étant composé de 25 % environ de sujets aux cheveux chatains à chatains clairs. Pas mal de roux 3% et moins de 2 % de cheveux blonds. Ca écorne un peu le mythe des Celtes blonds ! Etant moi-même d'ascendance Bretonne, je ne peux que le confirmer

    ReplyDelete
  4. Cela correspond a mes observations : le type Breton n'a rien de Nordique, ni même Gaelic (Irlande, Écosse,.). Peau beaucoup trop matte, yeux de jet (Bernard Hinault, Jean Yves Le Drian,...). Le rapprochement avec les Portugais est pertinent. D'une manière générale, hormis le quart Nord-Est et peut être la Normandie, il y tres peu de personnes en France , au teint clair et aux cheveux blonds, peut être moins même qu'en Espagne ou en Italie. Pourquoi?

    ReplyDelete

J'ai choisi de laisser les commentaires ouverts. Cependant vous perdrez votre temps à me sermonner et à me traiter de fasciste (ce que je ne suis vraiment pas) : je vous prie de lire mon introduction qui saura vous rassurer quant à mes intentions. Dans l'amateurisme le plus complet, je n'agis que dans un but de connaissance. Je comprendrai aisément que vous ne partagiez pas mon intérêt pour l'histoire du peuplement du monde, abstenez-vous de vous donner facilement bonne conscience sur le dos d'un travail qui se veut avant tout documentaire et humble.

I've chosen to let people comment freely on my posts. Nevertheless, you'll lose your time taunting me and calling me a fascist (which I'm really not) : I pray you to read my introduction which will reassure that my intentions genuinely aim at achieving amateurish knowledge. I understand that you may not share my passion for the history of the peopling of the World, just don't let me know as clear conscience gained by bashing a humble documentary work is useless.

http://anthrofrance.blogspot.com/2009/05/introduction.html