Friday, October 9, 2009

Conflent : Pyrénées-Orientales (Catalogne)

Le Conflent est une région de la Catalogne française définie par la vallée du Têt entre Mont-Louis et Vinça, dominée par le célèbre Canigou. En moindre abondance qu'en Cerdagne, la toponymie pré-romane est cependant présente : Nyer est anciennement Angerra. Elle est cependant dominée par les formations romanes (la capitale Prades, Prada en catalan, signifie seulement "pré", du latin prata) et les traces de villae romaines suffixées en -anum : Vinça (Vincius), Oreilla (Aurelius), Sansa (Sancius), ... Le catalan parlé en Conflent montre des traits de transitions avec le languedocien des Fenouillèdes au Nord (il connait par exemple la mutation [o] > [u] : écoutez). Certains patronymes sont très localisés et uniques à la région.

Conflent is a French Catalan region centred on the valley of the Têt river, between Mont-Louis and Vinça towered above by the infamous Canigou. Pre-Roman toponymy can be found such as Nyer, formerly Angerra, but it's less abundant than in neighbouring Cerdagne. Placenames are mostly Romance formations (the meaning of the capital Prades, Prada in Catalan, is just" meadows", from Latin prata) and Roman villae formed with the suffix -anum : Vinça (Vincius), Oreilla (Aurelius), Sansa (Sancius), ... Catalan spoken in Conflent is transitional with Languedocian spoken in the Fenouillèdes in the North (for instance, it knows the mutation [o] > [u] : audio extract). Some surnames are very localized and can only be found in the area.


  • Echantillon représentatif / Sample :
Taille réelle / Full Scale


  • Analyse anthropologique sommaire / Brief anthropological analysis :

- Type 1 :
Brun, leptomorphique, nez convexe et long plutôt parallèle à la face, yeux rapprochés, menton en pointe et large mâchoire
~ Atlanto-Mediterranéen dinarisé

Dark, leptomorphic, convex and long nose rather parallel to the face, close set eyes, pointy chin and large jaws
~ Dinaricized Atlanto-Med



C'est le type le plus caractéristique de la France du Sud-Ouest qui relie celle-ci à la péninsule ibérique. En l'occurrence, cette variante catalane possède des traits qui ne sont propres qu'à elles : il s'agit notamment d'une peau très brune (la Catalogne est avec certaines parties du Pays Basques et des Pyrénées la région la plus "brune" de France) mais également d'une certaine abondance des yeux gris-vert.

This is the main type of SW France which links the latest with the Iberian peninsula. In this case, this Catalan variant posseses traits which are peculiar to it : it's about a very dark skin (Catalonia is one of the darkest French regions alongside some parts of the Basque Country and the Pyrenees) but a relative abundance of grey-green eyes as well.

Une variation moins pigmentée de ce type est plus classique pour le Sud-Ouest français : c'est un type assez fréquent en pays sud-languedocien (voyez le Vaurois).

A less pigmented variant of this type is more classical and more on par with what one can expect about SW France : this type is quite abundant in South-Languedocian areas (see Vaurois).




- Type 2 :
Brun, robuste, tête plus ou moins ronde
~ Alpino-Med

Dark, robust, more or less round-headed
~ Alpino-Med



C'est également un type assez commun dans le Sud-Ouest de la France, mais plutôt dans les Pyrénées de l'Est avant tout. Notez que jamais je ne me pose la question de la continuité avec les pays au Sud de la frontière moderne : elle est évidente mais sera traitée ultérieurement. Dans tous les cas, on peut affirmer que cette région est marquée par un fort caractère "ibérique".

This is a common type in SW France as well, but located in the Eastern Pyrenees above all. Let's note that I did not allude to the possible continuity with areas South of the modern border : it's an obvious reality but I'll deal with it later. In every instance, this region exhibits a strong "Iberian" character.


  • Morphotypes finaux / Final morphotypes :

3 comments:

  1. Bonjour,
    J'habite Prades et j'anime un blog "Amis du Conflent" qui centralise toutes les animations et festivités du Conflent.
    Etonnante votre étude, étonnamment juste !
    Au travers de vos modèles je retrouve bon nombre d'amies et amis catalans, de la famille aussi bien sur... J'ignorais que nous intéressions des chercheurs...
    Je viens de faire un court article avec un lien sur votre étude, vous pouvez le consulter sur http://www.amisduconflent.com/
    Une bien belle science que la votre et que vous pratiquez fort à propos.
    Bien cordialement,
    Michel, Amis du Conflent

    ReplyDelete
  2. Mais euhhh.....ça sert à quoiiii ??????
    Si on ne rentre pas dans le profil on est quoi ou qui ?

    ReplyDelete
  3. Extrait choisi :

    "Il se pourrait qu'une variante plus sombre montrât quelque peu des affinités avec certains types italiens. Je traiterai prochainement ce problème sur Anthroeurope"

    Bon je vous laisse vos problèmes... Aussi, il n'existe pas de français typique (à vous lire "français parfait" expression maintes fois lue sur le peu de pages parcourues... ).

    A bon entendeur..

    ReplyDelete

J'ai choisi de laisser les commentaires ouverts. Cependant vous perdrez votre temps à me sermonner et à me traiter de fasciste (ce que je ne suis vraiment pas) : je vous prie de lire mon introduction qui saura vous rassurer quant à mes intentions. Dans l'amateurisme le plus complet, je n'agis que dans un but de connaissance. Je comprendrai aisément que vous ne partagiez pas mon intérêt pour l'histoire du peuplement du monde, abstenez-vous de vous donner facilement bonne conscience sur le dos d'un travail qui se veut avant tout documentaire et humble.

I've chosen to let people comment freely on my posts. Nevertheless, you'll lose your time taunting me and calling me a fascist (which I'm really not) : I pray you to read my introduction which will reassure that my intentions genuinely aim at achieving amateurish knowledge. I understand that you may not share my passion for the history of the peopling of the World, just don't let me know as clear conscience gained by bashing a humble documentary work is useless.

http://anthrofrance.blogspot.com/2009/05/introduction.html