Thursday, October 8, 2009

Navarrenx : Béarn (Gascogne)

La ville de Navarrenx tire son nom de sa situation à la frontière de la Navarre médiévale (Sponda Navarrensis) : c'est une région de l'ancienne vicomté d'Oloron rattachée au Béarn au IXème siècle. Le caractère basque de sa toponymie est très marqué : Angous, Araux, Audaux, Gurs, Ogenne ainsi que quelques formations anthroponymiques en -ein : Bugnein, Dognen, Méritein. Le basque est toujours parlé sur les marges de la commune de Gurs. Le langage vernaculaire reste cependant le gascon depuis au moins le XIVème siècle dont vous pouvez écouter un extrait : "le gascon parlé à Gurs".

The town of Navarrenx takes its name from its situation at the border with medieval Navarre (Sponda Navarrensis) : it used to belong the the former viscounty of Oloron annexed to Bearn in the IXth century. The Basque character of many placenames is strong : Angous, Araux, Audaux, Gurs, Ogenne and some anthroponymical formations ending in -ain : Bugnein, Dognen, Méritein. Basque still is spoken in the margins of the village of Gurs. Nevertheless, the vernacular language has been Gascon since at least the XIVth century, you can can listen to an extract : "Gascon as spoken in Gurs".



  • Echantillon représentatif / Sample :
Taille réelle / Full Scale


  • Analyse anthropologique sommaire / Brief anthropological analysis :

- Type 1 : Brun, leptomorphique, nez convexe et long plutôt parallèle à la face, yeux rapprochés, menton en pointe et large mâchoire
~ Atlanto-Mediterranéen dinarisé

Dark, leptomorphic, convex and long nose rather parallel to the face, close set eyes, pointy chin and large jaws
~ Dinaricized Atlanto-Med




Ce type présente clairement de très fortes affinités basques. Il en existe une variante nettement plus claire et moins typée : elle illustre assez bien ce que l'on peut entendre par continuité atlantique de l'Ibérie aux Iles Britanniques.

This type presents clear Basque affinities. A lighter and less archetypal variant can be found : it illustrates quite well what some believe to be an Atlantic continuum from Iberia to the British Isles.



On trouve également chez les hommes une variante plus robuste caractérisée par une tête plus large. On a déjà rencontré ce type en Soule.

A more robust male variant characterized by a larger head can be found as well. That type could also be found in Soule.


- Type 2 : Brun, plus ou moins leptomorphique, pommettes saillantes
~ Alpino-Med

Dark, more or less leptomorphic, prominent cheekbones
~ Alpino-Med



On se retrouve dans une variabilité beaucoup plus classique qui n'est en fait souvent qu'une version moins archétypique du type 1. Les femmes accusent parfois des traits pseudo-mongoloïdes que l'on trouve assez souvent chez les Basquaises.

We're in a much more classical variability, a less archetypal version of Type 1. Women may exhibit some pseudo-mongoloid traits that are regularly found on Basque women.

  • Morphotypes finaux / Final morphotypes :

1 comment:

  1. This type present clear Basque affinities.

    Absolutely!

    ReplyDelete

J'ai choisi de laisser les commentaires ouverts. Cependant vous perdrez votre temps à me sermonner et à me traiter de fasciste (ce que je ne suis vraiment pas) : je vous prie de lire mon introduction qui saura vous rassurer quant à mes intentions. Dans l'amateurisme le plus complet, je n'agis que dans un but de connaissance. Je comprendrai aisément que vous ne partagiez pas mon intérêt pour l'histoire du peuplement du monde, abstenez-vous de vous donner facilement bonne conscience sur le dos d'un travail qui se veut avant tout documentaire et humble.

I've chosen to let people comment freely on my posts. Nevertheless, you'll lose your time taunting me and calling me a fascist (which I'm really not) : I pray you to read my introduction which will reassure that my intentions genuinely aim at achieving amateurish knowledge. I understand that you may not share my passion for the history of the peopling of the World, just don't let me know as clear conscience gained by bashing a humble documentary work is useless.

http://anthrofrance.blogspot.com/2009/05/introduction.html