Friday, February 12, 2010

Rancon : Haute-Vienne (Limousin)

Ancienne dépendance de la cité celte des Lemovices qui correspond grosso-modo au Limousin moderne, la Marche a constitué à partir du Xème siècle une zone-tampon entre les possessions des comtes de Poitou, des ducs d'Aquitaine et du roi de France. Rancon, ancien siège d'archiprêtré et aujourd'hui village déchu, se trouve plus précisément en Basse Marche autour de Bellac. La langue vernaculaire de cette région marchoise est une langue de transition entre les parlers d'oc limousins et les parlers d'oïl du Berry. Vous pouvez en écouter un extrait : "Parler de la Gartempe".

A former dependency of the Celtic Lemovici (which more or less matches modern Limousin), Marche constituted a buffer zone in the Xth century between the possesions of the counts of Poitou, the dukes of Aquitaine and the King of France. Rancon, sear of a former parish, now a little village, was more precisely situated in Low Marche around Bellac. The vernacular language of this region is a transitional dialect inbetween Limousin Oc dialects and Berry Oïl ones. You can listen to an extract : "Parler de la Gartempe".




Linguistic isoglosses in Limousin and Auvergne


  • Echantillon représentatif / Sample :
Taille réelle / Full Scale



  • Analyse anthropologique sommaire / Brief anthropological analysis :

- Type 1 : Complexion intermédiaire (cheveux blonds clairs à châtains), plutôt leptomorphique, larges machoires, tête assez carrée et massive, court nez droit et convexe, yeux rapprochés
~ Alpino-Nordique/Subnordique dinarisé

Intermediate complexion (from blonde to chestnut hair), rather leptomorphic, large jaw, rather square-box and large face, straight and short convex nose, close-set eyes
~ Dinaricized Alpino-Nordid/Subnordid




C'est le type principal "arverno-limousin", plus ou moins leptomorphique, assez typique du Massif Central septentrional qui se distingue à la fois des types de l'Ouest français qui dominent dans le Berry. On rencontre également des types plus méridionaux du Limousin méridional.

This is the main "Arverno-Limousin" type - more or less leptomorphic - quite typical from northern Massif Central and which differs both from western French types in Berry. One can find more southern individuals more typical from South Limousin.




- Type 2 : Complexion intermédiaire (cheveux blonds clairs à châtains, yeux bleus-verts), plutôt brachymorphique, larges machoires, tête assez carrée et massive, nez droit et court, yeux distancés
~ Alpinoïde

Intermediate complexion (from blonde to chestnut hair, blue-green eyes), rather brachymorphic, large jaw, rather square-box and large face, straight and short nose, wide-set eyes
~ Alpinoid




Classiquement, il s'agit du type qui a le plus attiré l'attention des divers auteurs. Au final, la classification est assez arbitraire, tous ces individus sont un mélange indéfini de caractéristiques : on est aux limites de la typologie. Les traits secondaires semblent plus intéressants pour définir des types physiques : ainsi on remarque une série d'individus plutôt leptomorphique au nez retroussé.

This is the type that was most described by various authors. Eventually, classification is arbitrary as all those individuals are an undefined mix of characteristics : we reach the limits of typology. Secondary traits seem to be more interesting to define physical types : for instance one can notice a rather leptomorphic series with snub-tipped noses.



  • Morphotypes finaux / Final morphotypes :

3 comments:

  1. A very cosmopolitan area in morphotypes: all European types seem present here. I feel that splitting between just two types, as you usually do, is impossible: there are dozens!

    ReplyDelete
  2. Ouais, Maju a raison. Il y a beaucoup de types différents. Malgré tout, je crois que vous avez fait un bon travail sur cet échantillon.

    Je suis par contre très surpris de voir autant de Nordoid dans le Limousin! (Ça va faire plusieurs postes que vous publiez sur cette région et il y a toujours des Nordoids.) Vous croyez que ça pourrait être un héritage celtique et qu’ils ont été isolés? Je ne me rappelle pas avoir lu un article ou un livre qui parlait d'invasion germanique ou nordique qui était spécifique à cette région.

    Je sais que nous avions déjà eu une discussion sur ce sujet (pourquoi des traits apparaissent plus dans certaines régions que d’autre…).

    ReplyDelete
  3. Ripley anthropologue américain de la fin du 19 e siècle avait note cette caractéristique nordique, mais ne donnait pas plus d exp!ications

    ReplyDelete

J'ai choisi de laisser les commentaires ouverts. Cependant vous perdrez votre temps à me sermonner et à me traiter de fasciste (ce que je ne suis vraiment pas) : je vous prie de lire mon introduction qui saura vous rassurer quant à mes intentions. Dans l'amateurisme le plus complet, je n'agis que dans un but de connaissance. Je comprendrai aisément que vous ne partagiez pas mon intérêt pour l'histoire du peuplement du monde, abstenez-vous de vous donner facilement bonne conscience sur le dos d'un travail qui se veut avant tout documentaire et humble.

I've chosen to let people comment freely on my posts. Nevertheless, you'll lose your time taunting me and calling me a fascist (which I'm really not) : I pray you to read my introduction which will reassure that my intentions genuinely aim at achieving amateurish knowledge. I understand that you may not share my passion for the history of the peopling of the World, just don't let me know as clear conscience gained by bashing a humble documentary work is useless.

http://anthrofrance.blogspot.com/2009/05/introduction.html