Tuesday, May 4, 2010

Castellane : Basses-Alpes (Provence)

Le territoire de Castellane est fréquenté depuis le Néolithique (6000 ans av. J.-C.) : une grotte ornée d’art pariétal se trouve sur la commune, des tombes de l’Âge du bronze ont été retrouvées. Des tribus ligures occupent le territoire. : les Suetrii créent ensuite un oppidum appelé Ducelia, à proximité du Roc. La région de Castellane est rattachée à la province romaine des Alpes-Maritimes. D'un point de vue linguistique, la région se trouve en grande partie au Sud de l'isoglosse c/ch qui délimite les parlers strictement provençaux des parlers gavots des Alpes.

The territory of Castellane has been occupied since Neolithic times (6000 BC) : a decorated grotto can be found within the limits of the town, numerous Bronze Age tombs were excavated. Ligurian tribes ruled this area : the Suetrii created an oppidum named Ducelia near the "Roc". The area of Castellane belonged to the Roman province named "Maritime Alps". Linguistically speaking, this area is mostly South of the ca/cha isoglossic lign which separates Provençal dialects - strictly speaking - from Gavot Alpine dialects.





  • Echantillon représentatif / Sample :
Taille réelle / Full Scale


  • Analyse anthropologique sommaire / Brief anthropological analysis :

- Type 1 : Complexion foncée (yeux noirs, ...), leptomorphique, face étroite, long nez droit implanté haut parfois convexe, yeux rapprochés, mâchoire large, menton pointu
~ Méditerranéen dinaromorphique

Dark complexion (dark eyes, ...), leptomorphic, narrow face, long and straight high-rooted nose that can get convex, close set eyes, large jaw, pointy chin

~ Dinaromorphic Mediterranean




Il s'agit là d'un phénotype que l'on rencontre abondamment dans le pays de Nice adjacent et plus généralement en Italie (dont la Ligurie voisine). Il semble que la division linguistique, du moins en Provence, entre pays proprement provençaux et pays gavots (cf en espagnol gabacho, en gascon gabach=étranger), se reflète phénotypiquement dans la mesure où ce type physique est largement absent des terres plus septentrionales (cf Barcelonnette). Les individus de complexion moins foncée présentent des affinités italiennes évidentes et plus précisément liguriennes.

This phenotype was quite abundant in adjacent Nice and more generally in Italy (see neighbouring Liguria). The linguistic divide between proper Provençal and Gavot areas (see Spanish gabacho, Gascon gabach=foreigner) might be reflected in terms of physical types as such types cannot be found in northern areas (cf Barcelonnette). Lighter individuals do show strong affinities with Italy and more precisely with Liguria.





- Type 2 : Complexion intermédiaire, brachymorphique, tête ronde, petit nez implanté bas assez large, yeux éloignés
~ Alpinoïde

Intermediate complexion, brachymorphic, round face, little low-rooted nose that can get rather broad, wide set eyes

~ Alpinoid




Ce type est également présent à Nice. En moyenne, il est ici plus sombre que ses équivalents alpins et surtout moins abondant : en un mot, Castellane est dans une variabilité plus "costale" que le reste du département.

This type was also found in Nice. On average, it's darker than its Alpine counterparts and above all less prevailing : in a word, Castellane clearly is in a "coastal" variability in contrast with the remainder of the département.


  • Morphotypes finaux / Final morphotypes :

1 comment:

  1. Ma famille est de castellane depuis 600 ans et sur ces photos, je ne reconnais qu'une seule personne d'ici !!!

    ReplyDelete

J'ai choisi de laisser les commentaires ouverts. Cependant vous perdrez votre temps à me sermonner et à me traiter de fasciste (ce que je ne suis vraiment pas) : je vous prie de lire mon introduction qui saura vous rassurer quant à mes intentions. Dans l'amateurisme le plus complet, je n'agis que dans un but de connaissance. Je comprendrai aisément que vous ne partagiez pas mon intérêt pour l'histoire du peuplement du monde, abstenez-vous de vous donner facilement bonne conscience sur le dos d'un travail qui se veut avant tout documentaire et humble.

I've chosen to let people comment freely on my posts. Nevertheless, you'll lose your time taunting me and calling me a fascist (which I'm really not) : I pray you to read my introduction which will reassure that my intentions genuinely aim at achieving amateurish knowledge. I understand that you may not share my passion for the history of the peopling of the World, just don't let me know as clear conscience gained by bashing a humble documentary work is useless.

http://anthrofrance.blogspot.com/2009/05/introduction.html