Thursday, July 8, 2010

Clisson : Loire-Atlantique (Bretagne)

Il semble avéré que la rive gauche de la Loire était anciennement une possession pictave, plus précisément des Ambilâtres dont la capitale était Ratiatum (actuellement Rézé). La zone restera d'ailleurs dans l'influence du Bas-Poitou jusqu'au IXème siècle, date de son annexion à la Bretagne. Contrairement à la côte, la toponymie ne laisse ici entrevoir aucune implantation bretonne.

It is widely accepted that the left bank of the Loire river used to be a Pictavian possession, more precisely a territory ruled by the Ambilatri whose capital was Ratiatum (modern Rézé). The area still was part of Lower Poitou when it was annexed by Brittany in the IXth century. Contrary to what can be noticed on the coast, placenames do not allow us to detect Breton settlements.






  • Echantillon représentatif / Sample :

Taille réelle / Full Scale


  • Analyse anthropologique sommaire / Brief anthropological analysis :

- Type 1 : Complexion intermédiaire (cheveux bruns, yeux parfois gris/verts, ...), leptomorphique, menton pointu, long nez droit implanté haut, oreilles décollées, yeux rapprochés
~ Atlantide

Intermediate complexion (dark hair, grey/green eyes, ...), leptomorphic, pointy chin, high-rooted and long straight nose, flappy ears, close-set eyes
~ Atlantid




Il s'agit d'un type tout à fait classique dans la France de l'Ouest. La base du nez assez large est un trait local assez dominant que l'on retrouve chez certains individus des Mauges, voire en Bretagne véritable. Une variante dinaromorphique et de complexion notablement plus foncée accuse des traits très "vendéens".

This is a very classical western French type. The rather large basis of the nose is a very prevailing local feature that can be found on some individuals from the Mauges or in proper Brittany as well. A dinaromorphic and darker variant of that type shows clear Vendean affinities.





- Type 2 : Complexion intermédiaire (cheveux châtains, yeux verts-gris, ...), brachymorphique, tête ronde, petit nez épaté, yeux étroits et éloignés
~ Alpin

Intermediate complexion (chustnet hair, green-grey eyes, ...), brachymorphic, rounded head, little puffy nose, narrow and wide-set eyes
~ Alpinoid




Il s'agit d'un type classique de la France de l'Ouest, rencontré fréquemment entre Loire et Gironde. Une variante caractérisée par une complexion assez sombre est typiquement poitevine.

This is a classical type in Western France, abundantly found inbetween the Loire and the Gironde rivers. A much darker variant is typically "Poitevine".




  • Morphotypes finaux / Final morphotypes :

3 comments:

  1. An overwhelmingly "Iberoid" population with a few precisions maybe.

    The main precision is probably that many display a unique "French" or maybe rather "Occitan" flavor, often with a tendency towards Nordic features (vertically long heads) but invariably in the brunette variant.

    Another precision is that quite a few have Vascoid affinity rather than non-Basque Iberian. But still these are minority in comparison with the overwhelming Iberian affinity.

    The "Basque Index" would be 4-6 but the "Iberian index" is like 10 or so, being quite strict.

    Then there are others that are surely French/Occitan specific types, all very interesting brunette ("Mediterranean") types.

    One is represented best by the three first guys of your "Atlantid" sample and I'd call it brunette-Nordic, specially D6 and D7.

    A variant, displays a marked upper jaw/nose prognathism, best represented by A5 and B2. These features remind me of Manu Chao and I think I have spotted similar ones in Occitan types before, thinking of North African affinities but maybe not quite after all but rather an specific Southern French type. Interesting type in any case.

    Cheers.

    ReplyDelete
  2. Ça, c’est du service rapide ! Merci beaucoup.

    Un échantillon bien atlantique, et plus précisément français de l’ouest, comme on pouvait le prévoir.

    Mais, contrairement aux deux échantillons nord-vendéens et à l’échantillon de Cholet, il ne ressemble apparemment pas plus à celui de Mayo qu’un échantillon quelconque de l'ouest de la France.

    A un détail près, cependant : B2 rappelle étroitement l’Irlandais D6 du comté susnommé. Avec, dans les deux cas, l’évasement de la base du nez que vous signalez. Cela tend à ancrer l’origine de ce visage irlandais dans cette région de l’ouest de la France, à moins qu’une meilleure correspondance ne soit trouvée ailleurs (on peut en effet le rapprocher aussi de Baud/Morbihan C7).


    Sur la Vendée, voici deux liens avec un site contenant des documents ethnographiques, dont plusieurs ont un intérêt anthropologique. Ils me semblent tout à fait représentatifs de la population vendéenne (avec, dans certains cas, la recherche du pittoresque facile), quoique l’accent soit mis très fortement sur le nord-ouest du département.

    http://stgil.e-monsite.com/album-cat-1-174974.html

    http://stgil.e-monsite.com/album-cat-1-125541.html

    Xuesheng

    ReplyDelete
  3. Très belles photographies. Je songe parfois à compléter ce blog via des photos de la sorte, je dispose ainsi d'un petit corpus pour les Pyrénées. A voir.

    Pour ce qui est de l'évasement du nez, je ne saurais trop l'associer à telle ou telle région. Je suis assez surpris de sa prédominance dans l'échantillon, alors qu'il reste l'apanage de types alpinoïdes ailleurs dans l'Ouest. Ce type de nez est répandu chez les populations bretonnes, du moins celle du Morbihan. Il me faut compléter le puzzle.

    ReplyDelete

J'ai choisi de laisser les commentaires ouverts. Cependant vous perdrez votre temps à me sermonner et à me traiter de fasciste (ce que je ne suis vraiment pas) : je vous prie de lire mon introduction qui saura vous rassurer quant à mes intentions. Dans l'amateurisme le plus complet, je n'agis que dans un but de connaissance. Je comprendrai aisément que vous ne partagiez pas mon intérêt pour l'histoire du peuplement du monde, abstenez-vous de vous donner facilement bonne conscience sur le dos d'un travail qui se veut avant tout documentaire et humble.

I've chosen to let people comment freely on my posts. Nevertheless, you'll lose your time taunting me and calling me a fascist (which I'm really not) : I pray you to read my introduction which will reassure that my intentions genuinely aim at achieving amateurish knowledge. I understand that you may not share my passion for the history of the peopling of the World, just don't let me know as clear conscience gained by bashing a humble documentary work is useless.

http://anthrofrance.blogspot.com/2009/05/introduction.html