Wednesday, July 14, 2010

Sarzeau : Morbihan (Bretagne)

La presqu'île de Rhuys autour de Sarzeau (Sarzhav en breton) constitue une zone de repli pour la langue bretonne en Vannetais oriental, fortement entamée par la poussée des dialectes romans vers l'Ouest. Le Vannetais est héritier de la cité celte des Vénètes, une nation maritime citée par César. Tout comme le reste du Vannetais, la presqu'île de Rhuys a été le lieu d'une intense activité mégalithique au Néolithique (Ex : le menhir de Kermaillard).

The peninsula of Rhuys around Sarzeau (Sarzhav in Breton) is where the Breton language withdrew in eastern Vannetais when coping with the advance of Romance dialects. Vannetais is the heir to the Celtic city of the Veneti, a maritime nation according to Caesar. Just like the remainder of the area, there was much megalithic activity in neolithic times (ex : Kermaillard).






The linguistic border throughout history




  • Echantillon représentatif / Sample :

Taille réelle / Full Scale


  • Analyse anthropologique sommaire / Brief anthropological analysis :

- Type 1 :
Complexion claire (yeux gris-bleus, ...), brachymorphique, tête large carrée, nez droit - parfois convexe - fin dans sa partie supérieure et large à la base, pommettes hautes, traits anguleux, larges mâchoires, yeux plutôt distancés
~ Alpin

Light complexion (grey-blue eyes, ...), brachymorphic, square-box and large face, a straight - sometimes convex - nose quite narrow in the upper part then broad at the basis, high cheekbones, angular features, large jaw, rather distances eyes
~ Alpinoid





C'est le type "alpinoïde" par excellence de la Bretagne : en Vannetais, comme dans toute la Bretagne centrale, il est particulièrement abondant et en moyenne sensiblement plus clair que dans le Finistère, bien que des types de complexion plus sombre apparaissent.

This the main "alpinoid" type of Brittany : in Vannetais, just like in the remainder of Central Brittany, it's particularly abundant and on average, is noticeably lighter than in Finistère even though darker variants do appear.




- Type 2 :
Complexion claire, leptomorphique, plus ou moins leptoprosopique, tête longue plutôt triangulaire, nez long et droit caractérisé par une extrémité "bulbeuse", larges oreilles décollées
~ Atlantide

Light complexion, leptomorphic, more or less leptoprosopic, long and rather triangular face, long and straight nose noted for its "bulbous" tip, large flappy ears
~ Atlantid





Il s'agit une nouvelle fois d'un type physique breton bien identifié. Cependant, ce type physique est ici bien moins dominant qu'il ne peut l'être ailleurs en Bretagne : la prédominance du premier type est un trait très typique du Morbihan (une comparaison des morphotypes confirme ces tendances). Les variantes plus sombres - très dominantes en Finistère également - sont ici en minorité.

This a classical Breton physical type. Yet, it's much less prevailing than in other parts of Brittany : the abundance of the previous type is quite typical from Morbihan (a comparison of morphotypes confirm this tendency). Darker variants - very prevailing in Finistère as well - are in minority here.




  • Morphotypes finaux / Final morphotypes :

1 comment:

  1. Ces résultats sur le Pays Vannetais sont très intéressants. La surreprésentation du type alpin singularise donc les Vannetais face à l'appartenance de la majorité des autres Bas-Breton au type atlanto-méditerranéen. C'est un indice de plus qu'une frontière à caractère ethnique sépare depuis très longtemps les descendants des Vénètes de ceux des Osismes. Le parler de Vannes diffère, à mon avis, des autres dialectes depuis l'Antiquité.

    Je pense que soumettre les Hauts-Bretons descendants des Corisolites à un semblable étude serait très intéressant. Certains patronymes suggèrent que le breton parlé dans l'actuel Pays Gallo était plus proche du vannetais que du KLT. On a ainsi "Guéhenneuc" où "Guéhenneux" qui semble plus le vannetais "Guéhennec" que la forme "Guézennec" des dialectes du nord-ouest. Il serait bon de voir si l'anthropologie physique confirme cette proximité ou si elle suggère d'autres affinités...

    ReplyDelete

J'ai choisi de laisser les commentaires ouverts. Cependant vous perdrez votre temps à me sermonner et à me traiter de fasciste (ce que je ne suis vraiment pas) : je vous prie de lire mon introduction qui saura vous rassurer quant à mes intentions. Dans l'amateurisme le plus complet, je n'agis que dans un but de connaissance. Je comprendrai aisément que vous ne partagiez pas mon intérêt pour l'histoire du peuplement du monde, abstenez-vous de vous donner facilement bonne conscience sur le dos d'un travail qui se veut avant tout documentaire et humble.

I've chosen to let people comment freely on my posts. Nevertheless, you'll lose your time taunting me and calling me a fascist (which I'm really not) : I pray you to read my introduction which will reassure that my intentions genuinely aim at achieving amateurish knowledge. I understand that you may not share my passion for the history of the peopling of the World, just don't let me know as clear conscience gained by bashing a humble documentary work is useless.

http://anthrofrance.blogspot.com/2009/05/introduction.html