Thursday, June 2, 2011

Larzac : Aveyron (Rouergue)

L'ancien Rouergue est héritier de la partie septentrionale de la cité gauloise des Rutènes qui s'étendait depuis la Montagne Noire jusqu'aux Monts d'Aubrac. A Saint-Jean-et-Saint-Paul, une tombe collective datée de 3.000 avant JC (soit du Néolithique finissant) a récemment livré des résultats génétiques intéressants, bien qu'ils soient à nuancer du fait du caractère clanique, et dès lors aristocratique, des individus : voyez Languedoc Chalcolithic DNA sur le blog Leherensuge. Un des faits marquants est la forte proportion d'haplogroupes féminins d'origine néolithique.

Former Rouergue is heir to the northern part of the Gaulish city of the Ruteni which extended from the "Montagne Noire" to the Mounts of Aubrac. In Saint-Jean-et-Saint-Paul, a collective burial dated to c. 3000 BC (i.e. Late Neolithic) has given interesting genetic results even though such results must be taken with a pinch of salt as the burial appears to be clanic hence possibly aristocratic : see Languedoc Chalcolithic DNA on Leherensuge. One of the striking features of these results is the strong proportion of female-inherited haplotypes which are of obvious Neolithic origin.







  • Echantillon représentatif / Sample :

Taille réelle / Full Scale


  • Analyse anthropologique sommaire / Brief anthropological analysis :


- Type 1 : Complexion foncée (cheveux noirs, yeux marrons, ...), brachymorphique, tête ronde ou carrée, petit nez épaté, yeux étroits et éloignés, traits généraux bouffis (oreilles, lèvres, ...)
~ Alpin

Dark complexion (black hair, darkeyes, ...), brachymorphic, rounded or square-box head, little puffy nose, narrow and wide-set eyes, puffy general features (ears, lips, ...)
~ Alpinoid




Sans surprise, les types physiques alpinoïdes dominent l'échantillon : ils constituent depuis longtemps un stéréotype "aveyronnais" bien identifiés. De manière plus générale, il est largement dominant dans l'ancienne Guyenne et le Languedoc méditerranéen avec lequel les Causses du Larzac sont en contact.

Unsurprisingly enough, Alpinoid types do dominate in this sample : they have been used as a stereotype for "Aveyronnais" people for a long time. As a whole, such types are quite prevailing in the whole of former Guienne, as well as in Mediterranean Languedoc with wich the Causses of Larzac are in intimate contact.



- Type 2 : Complexion intermédiaire (yeux noirs, cheveux châtains, ...), leptomorphique, face large, long nez (parfois implanté haut et convexe), yeux rapprochés, mâchoire très large et bombé, menton pointu
~ Nordo-Méditerranéen dinaromorphique

Intermediate complexion (dark eyes, chestnut hair, ...), leptomorphic, large face, long (and sometimes high-rooted convex) nose, close-set eyes, very large and bombed jaw, pointy chin

~ Dinaromorphic Nordo-Mediterranean





On retrouve un autre type classique de la France méridionale. En l'espèce, certains individus accusent des traits assez languedociens (yeux gris/verts, traits bouffis, ...), qui sont plus ou moins accentués.

As expected the usual leptomorphic type from southern France is the classical counterpart to Type 1. More particularly, some people do show rather Languedocian features (grey/green eyes, puffy traits, ...) which are more or less marked.





  • Morphotypes finaux / Final morphotypes :

4 comments:

  1. Reproducing here the relevant part of what I posted earlier at my blog:

    I'd say that I'm a bit disappointed that they do not look West Asian at all (with some exceptions probably: b4, b6 and little more) although a few have the Italo-Greek vibe (c2, c4, d7) and there are few more that can be arguable or ambiguous.

    Most however are the potato-nosed broad-faced type that seems peculiar of the Massif Central (I can't imagine any comparison outside France in any case - except one Spanish comedian, now that I think of it) or with strong tendencies towards Basque types (at least 8 = 25%) or other West European types (Northern mostly).

    They do not look Turkish, Palestinian, Cypriot or Georgian at all (with the few exceptions mentioned above)
    .

    ReplyDelete
  2. what is leptomorphic ?
    I don't find any definitions out there...

    ReplyDelete
  3. bonsoir

    Est-il possible de vous envoyer notre photo afin de connaitre notre phénotype?

    Merci

    ReplyDelete
  4. Bonjour,

    je n'ai pas trouvé comment vous contacter sur ce site, et c'est dommage car j'aurai bien des questions à vous poser. J'ai été très intéressé par vos études, j'aurai aimé savoir comment vous procédiez pour choisir les personnes de vos échantillons ? Car je suis aveyronnais (en fait, que du côté de ma mère, mon père est allemand) et étant passionné de généalogie, je connais mon ascendance maternelle sur plus de 4 siècles. Or, il ressort de celle-ci que les ancêtres de ma mère venaient d'un périmètre allant de l'Aubrac aveyronnais et lozérien, de la vallée du Lot jusqu'à Estaing, jusqu'à la région de Rodez, le Lévézou jusqu'à la vallée du Tarn (pas d'ancêtre au Sud de la rivière Tarn), le Causse Noir jusque vers Meyrueis, le Causse Méjean (en s'arrêtant avant Florac), le Causse de Sauveterre jusqu'à Ste-Énimie et la Canourgue, et ainsi en remontant jusque vers Marvejols et Nasbinals. Bref, cela recoupe plusieurs de vos zones d'étude, et une partie des gens qui habitent autour de moi ont des origines locales certes, mais quand-même sur plusieurs contrées. Comment définir alors un phénotype local ?

    Voici mon courriel, si vous souhaitez me contacter: christopher.lacan@hotmail.fr

    ReplyDelete

J'ai choisi de laisser les commentaires ouverts. Cependant vous perdrez votre temps à me sermonner et à me traiter de fasciste (ce que je ne suis vraiment pas) : je vous prie de lire mon introduction qui saura vous rassurer quant à mes intentions. Dans l'amateurisme le plus complet, je n'agis que dans un but de connaissance. Je comprendrai aisément que vous ne partagiez pas mon intérêt pour l'histoire du peuplement du monde, abstenez-vous de vous donner facilement bonne conscience sur le dos d'un travail qui se veut avant tout documentaire et humble.

I've chosen to let people comment freely on my posts. Nevertheless, you'll lose your time taunting me and calling me a fascist (which I'm really not) : I pray you to read my introduction which will reassure that my intentions genuinely aim at achieving amateurish knowledge. I understand that you may not share my passion for the history of the peopling of the World, just don't let me know as clear conscience gained by bashing a humble documentary work is useless.

http://anthrofrance.blogspot.com/2009/05/introduction.html